Visite de Pâques

La colonie #3 est anéantie. Les cadres sentent mauvais mais je ne retrouve pas les caractéristiques de la loque américaine (allumette). La position des abeilles est bizarre aussi. Le candi que j’ai déposé en janvier n’a pas été touché.

Dans le doute, je brule les cadres et je me prepare à un nettoyage profond du corps de la ruche.

Les colonies #2 et #4 se portent bien. Dans la #4 le candi a été consommé presque en entier et l’activité est bonne. Dans la #2 moins, je doute de l’efficacité de l’apifonda.

Pour chaque ruche, j’enlève un des deux cadres d’isolation et je pose un cadre à construire. J’aurai aimé faire mieux, mais ma reserve de feuilles de cire a été ravagée par les souris dans la cave.

 

Visite de janvier

Journée froide mais ensoleillée. Nanteau sous la neige. Je pèse et j’ouvre pour rajouter éventuellement le candi.

L’activité est bonne dans les ruches #2 et #4, moyenne dans la ruche #3. La colonie de noires a disparu, le candi est presque dans le meme état qu’en novembre, je soupçonne la mort de la colonie avant l’hiver.

Je retire tristement la ruche vide pour la nettoyer et je mets à jour le tableau de bord apicole

Voici la pesee:

  • ruche #2: 12Kg
  • ruche #4: 12Kg
  • ruche #3: 10Kg

Toutes les ruches ont des reserves de candi, je rajoute de l’apifonda à la #3 et je planifie une nouvelle visite dans un mois.

A post shared by Davide Fugazza (@davidefugazza) on //www.instagram.com/embed.js

Visite d’octobre et depose Apivar

La journée est fraiche, après un septembre très très doux. Les colonies sont peuplées et actives.

Je retire les lanières et les cadres désormais vides de miel. Je constate que la colonie #1 (noires) a consommé une grande partie du candi.

Je prévois revenir dans une semaine pour poser les cadres d’isolation, peser et intégrer le candi necessaire dans toutes les ruches.

Visite de août

Je visite les ruches 4,2 et 3: dans les hausses de la 4 il n’y a pas de miel. Dans toutes, les abeilles sont très nombreuses sur cadre, plus que je m’attendais. Dans le corps, il n’y a pas de miel non plus, je prepare la commande d’apifonda.

A ruche ouverte je suis visité par un gros frelon, je prepare également les pièges, que je poserai avec l’hivernage.

Récolte d’été

Je retire les hausses de la ruche #3. Les cadres ne sont pas ciré, je suis convaincu que c’est à cause de l’emplacement. La ruche est en plein soleil, je la déplacerai l’année prochaine.

Je visite la ruche #1, qui a une bonne activité et une belle reine. La ruche #2 (la dernière arrivée) est également active, mais moins qu’on le voudrait.

Je récolte la ruche #4, qui donne 9Kg de miel de foret, comme celui de l’année dernière.

Recolte de printemps

J’installe dans la ruche #1 la nouvelle colonie que je viens d’acheter a M. Sauce, qui est toujours aussi aimable.

La récolte se déroule sans difficultés et les abeilles sont particulièrement douces et n’envahissent meme pas la maison. Dans la ruche #3 (ou j’avais pose une deuxième hausse) il n’y a pas plus de miel, je vais donc la retirer. La ruche #4 qui paraissait la moins généreuse des deux est par contre bien remplie.

Au total, je récolte environ 15 Kg de miel très clair, encore different que celui de l’année dernière.

La (bonne) surprise de la journée est toutefois le constat que la colonie #1 (noires) presente un beau couvain et une belle activité. Etant donné que je me préparais a retirer une ruche vide d’une colonie disparue, je ne peux que me réjouir. Je ne pose pas de hausse et je prévois d’en rajouter dans quelques semaines.

Visite de mi mai

Je retire la ruche #2 désormais vide.

La ruche #3 presente une bonne quantité de couvain mais les hausses sont faiblement cirées, avec peu de miel pas opercule.

La ruche #4 presente également du couvain, les six cadres dans la hausse ont du miel (au moins 3 opercules), dont j’en rajoute trois que je préleve de la ruche #1.

Pour la ruche #1, pas d’activité dans la hausse et pas de couvain dans le corps, affaire a suivre.