Frelon attack!

Ok je ne suis pas vraiment attaqué par les frélons asiatiques, mais j’en ai eu un sur ma fenêtre à Paris (centre ville), donc c’est un peu l’invasion quand même.

Preparation pour l’hiver

La journée est grise et humide mais pas particulièrement froide.

Je commence par la ruche #2, qui n’a pas consommé tout le candi. Je retire quatre cadres et je pose les cadres en polystyrène ainsi que l’isolant pour le toit. Je pèse: 11Kg inclus le candi.

En ouvrant la ruche #1, je suis visité par deux frelons (!). Je retire trois cadres et je pose les cadres en polystyrène, l’isolant et le candi (elles ont tout consommé). Je pèse: 11 Kg inclus le candi.

En ouvrant la ruche #3 encore pire si possible coté frelon: j’en retrouve un qui se nourrit du candi. La colonie est très nombreuse et je ne retire qu’un cadre vide. Pas besoin non plus de rajouter du candi. Je pèse: 14 Kg.

Visite d’automne – pose Apivar

Je fais ma visite d’automne très très tardivement, entre autres car c’était compliqué de récupérer l’Apivar. La meteo est très douce (26 degrés).

Je commence par la ruche #4, dont je n’avais repéré de couvain. J’en vois toujours pas, donc j’enlève quelques cadres inutilisés et je déplace trois cadres d’abeilles dans la ruche #1. Il y a assez de miel et l’Apifonda n’a quasiment pas été touché. Le couvain est faible, je dirai sur deux cadres max.

La ruche #3 se porte bien, elle est bien peuplée et avec du miel. Pas beaucoup de couvain non plus, je pose l’Apivar et je rajoute l’Apifonda (je n’en avais pas laissé).

La ruche #2 se porte bien aussi, bien peuplée, avec du miel et avec le pain d’Apifonda deja consommé. J’en rajoute donc un autre et je pose l’Apivar. J’aperçois la reine.

Je range le matériel de la ruche #4 pour l’année prochaine. Le Tableau de bord apicole est à jour.

Pour ce qui est du frelon asiatique: les quatre ruches sont toutes attaqués, les frelons sont plusieurs et n’ont pas tellement peur de l’apiculteur (c’est plutôt l’inverse). Une vrai calamité.