Visite de fin mai

Bonne activité pour la colonie dans la ruchette (issue d’une division), que je transfère dans la ruche #6. Je ne vois pas pour autant du couvain, donc j’y retournerai dans une dizaine de jours.

Bonne activité et couvain dans pour les #3 et #2. Pour la #4, bonne activité, mais moins que les autres.

Excellente activité et miel dans les hausses (mais pas operculé) pour la #7 et la #5.

Pas de couvain et peu d’activité dans la #1.

Pas de frelons asiatiques pour l’instant.

Image classification of bee and asian hornet

For a deep learning course I’ve obviously chosen a real life problem, so what better than an image classifier for honey bees/asian hornets?

The project has been developed on IBM PowerAI (which is quite impressive btw) and you can see the video recording here:

Sorry for the poor presentation skills!

Frelon attack!

Ok je ne suis pas vraiment attaqué par les frélons asiatiques, mais j’en ai eu un sur ma fenêtre à Paris (centre ville), donc c’est un peu l’invasion quand même.

Preparation pour l’hiver

La journée est grise et humide mais pas particulièrement froide.

Je commence par la ruche #2, qui n’a pas consommé tout le candi. Je retire quatre cadres et je pose les cadres en polystyrène ainsi que l’isolant pour le toit. Je pèse: 11Kg inclus le candi.

En ouvrant la ruche #1, je suis visité par deux frelons (!). Je retire trois cadres et je pose les cadres en polystyrène, l’isolant et le candi (elles ont tout consommé). Je pèse: 11 Kg inclus le candi.

En ouvrant la ruche #3 encore pire si possible coté frelon: j’en retrouve un qui se nourrit du candi. La colonie est très nombreuse et je ne retire qu’un cadre vide. Pas besoin non plus de rajouter du candi. Je pèse: 14 Kg.

Visite d’automne – pose Apivar

Je fais ma visite d’automne très très tardivement, entre autres car c’était compliqué de récupérer l’Apivar. La meteo est très douce (26 degrés).

Je commence par la ruche #4, dont je n’avais repéré de couvain. J’en vois toujours pas, donc j’enlève quelques cadres inutilisés et je déplace trois cadres d’abeilles dans la ruche #1. Il y a assez de miel et l’Apifonda n’a quasiment pas été touché. Le couvain est faible, je dirai sur deux cadres max.

La ruche #3 se porte bien, elle est bien peuplée et avec du miel. Pas beaucoup de couvain non plus, je pose l’Apivar et je rajoute l’Apifonda (je n’en avais pas laissé).

La ruche #2 se porte bien aussi, bien peuplée, avec du miel et avec le pain d’Apifonda deja consommé. J’en rajoute donc un autre et je pose l’Apivar. J’aperçois la reine.

Je range le matériel de la ruche #4 pour l’année prochaine. Le Tableau de bord apicole est à jour.

Pour ce qui est du frelon asiatique: les quatre ruches sont toutes attaqués, les frelons sont plusieurs et n’ont pas tellement peur de l’apiculteur (c’est plutôt l’inverse). Une vrai calamité.

Suivi post division

La ruchette issue de la colonie #2 se porte très bien. Je vois trois cellules royales ouvertes et le trafic est bon.

Je déplace la colonie dans la ruchette à 5 cadres (elle était dans la ruchette de transport) pour réduire l’entrée (un gros frelon était à l’entrée la veille).

La ruchette issue de la colonie #3 se porte aussi bien. Les abeilles sont très nombreuses (je pense qu’il y ait eu du retour de la ruche #3) mais je ne vois qu’une cellule royale. Je déplace la colonie dans une grande ruche à 10 cadres pour faire de la place.

Pour les colonie #2 et #3 je rajoute les hausses à la demande de la famille qui espère avoir du miel, car les deux colonies ont au moins six cadres de couvain chaque (meme si relativement peu de miel).

Division

Je procède à la division de mes deux (dernières) colonies.

Je déplace trois cadres de couvain + un pollen + un miel dans une ruchette que  j’installe à la place de la ruche #2 et je déplace la ruche #2 une dizaine de metres plus loin. La reine se trouve dans la ruche #2.

Meme chose pour la ruche #3, mais je ne déplace que quatre cadres, car je n’ai pas beaucoup de place dans la ruchette. Je ne vois pas la reine, j’imagine qu’elle se trouve dans la ruche.